Les deux revêtements de sol sont classés dans la catégorie des types d’habillage synthétique. À la grande différence des rénovations de sol classiques, la mise en œuvre du type synthétique de bois permet d’économiser largement les efforts et budgets en matière de projet pour redonner un coup de jeune à l’intérieur d’une maison. Sa véritable arme de séduction est celle d’offrir un rendu visuel égayé ou personnalisé. Avec le soin d’un professionnel, ses travaux de rénovation sol seront d’autant plus réussis, mais encore faut-il comprendre les sens des mots pour pouvoir se comprendre. Faisons ainsi un point sur le sol en PVC et le sol vinyle.

Le sol PVC : Pour une isolation optimale de sol

Le sol en PVC est le résultat du procédé d’un plastique par enduction qui consiste à superposer des couches plastiques avec une technique de fabrication industrielle afin de produire des lames de sol (dans la majorité est conçu pour imiter le bois) prêt à découper et à poser sur le sol. À cause de sa finesse, le sol en PVC est recouru dans le cadre d’une finition de sol. Ainsi, votre sol peut rester intact ou presque. Il demandera au moins un nettoyage et une correction de régularité avant de recevoir les nouvelles lames.

Véritable alliée dans la rénovation, le PVC redonne un aspect neuf au sol sans avoir à déloger l’ensemble de la structure existante. De cette manière, l’ensemble est plus résistant et offre une qualité d’isolation thermique et acoustique optimale. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle on constate qu’il revient de force chez les intérieures des maisons individuelles, de certains locaux professionnels.

La liste de ses atouts n’en reste pas là. Dans son ensemble les plastiques sont des véritables barrières aux salissures, humidités et attaques biologiques. Et il y a des modèles exclusifs ignifuges traités spécialement pour résister au feu. Rendez-vous chez belgian-cleaning-agency.be, pour un sol en PVC réussi.

Le sol vinyle : le choix d’une esthétique sur mesure

C’est la version rouleau des lames PVC. Sa fabrication consiste à faire passer le composant plastique malléable entre deux cylindres pour en ressortir une feuille. On parle alors de calandrage. La souplesse et la finesse du sol vinyle sont les principaux critères de choix, car elle offre une aisance dans le transport, mais également facilite sa mise en œuvre sur tout type de support.

On s’oriente en général dans le sol en vinyle pour avoir un rendu unique et très décoratif. Ce type de revêtement de sol offre une large gamme de choix de coloris, de teinte, de motif et peut imiter vos sols préférés.  Ainsi, c’est la parfaite finition en rénovation pour briser la banalité des carrelages par exemple. Il est également réputé pour une rénovation express d’où vous ne seriez par privé de votre pièce plus longtemps. Il est conseillé pour économiser le budget de rénovation ou de finition sol.

Vous l’aurez compris, le sol PVC est plus rigide si l’alternative la plus souple et moins cher est le vinyle. Tous les deux sont économiques à quelques dizaines d’euros de près, mais il est préférable qu’un professionnel évalue les besoins de votre sol avant de conclure sur le type adéquat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *