Les moulures apportent aux plafonds et aux murs une touche élégante. Elles permettent à une pièce de gagner en cachet tout en embellissant le décor intérieur. Toutefois, avec le temps, les corniches peuvent être tachées et nécessitent un entretien spécifique. Afin de limiter les dépenses, on peut tout simplement essayer de les repeindre pour qu’elles puissent retrouver de nouveau leur charme. Cette rubrique propose quelques conseils pratiques pour y procéder correctement.

L’intérêt d’avoir des corniches propres

Les moulures ou corniches constituent des éléments de décoration très recherchés pour son cachet irrésistible. Elles sont de plus en plus fonctionnelles et décoratives. Ce type de décoration présente un véritable atout pour cacher avec style un joint de construction. Il permet de créer un élégant relief au mur ainsi qu’au plafond auquel il est exposé.

Les corniches sont aussi utilisées pour un relief ayant besoin d’une touche de rénovation et d’un entretien spécifique. On peut découvrir sur decoppenscolors.be diverses techniques de peinture pour accentuer chaque relief des moulures. Cette démarche procure plus de design à la pièce.

Les méthodes pour accentuer les reliefs des moulures

L’accentuation des reliefs des corniches est un moyen sûr de redonner une seconde jeunesse à ce type de décoration. Pour obtenir un résultat correspondant aux attentes des propriétaires, l’utilisation de matériel adéquat est de mise. En effet, pour traiter et repeindre une corniche, il faut un pinceau, une teinture foncée pour le bois, un chiffon (de préférence une toile de jute) et une laine d’acier très fine.

Pour accentuer les reliefs des moulures, les méthodes à appliquer sont nombreuses et varient en fonction des besoins. Il faut passer, par exemple, au pinceau du brou de noix les boiseries brutes et poncées. Ensuite, on doit essuyer avec le chiffon de manière à atténuer la couleur sur les surfaces bosselées et planes. Les creux et les rainures vont apparaître plus foncés.

Pour entretenir une corniche, l’idéal est de ne pas attendre qu’elle soit complètement abîmée avant de la repeindre. Son traitement est très important pour éviter qu’elle perce. Il faut donc gratter les irrégularités et les saletés qui s’attardent sur la corniche avant de la repeindre. Avant d’appliquer l’enduit, il faut bien nettoyer le support en grattant les amas de crasses et de poussières. Puis, il faut poncer pour que la surface à mettre en couleur soit impeccable avant de débuter le travail.

Rénover une corniche : les étapes importantes à retenir

La rénovation d’une corniche dépend entièrement du projet à faire. En général, il faut gratter la peinture précédente qui était écaillée. Ensuite, il faut combler les trous avec du mastic. Ce matériau est très solide par rapport au plâtre. Pour traiter les nœuds de bois, l’utilisation d’un apprêt spécifique est conseillée. Ensuite, on doit sabler les surfaces comblées au mastic afin d’égaliser et d’obtenir une belle finition. Pour camoufler le tout, il faut appliquer un apprêt à base d’eau. Enfin, il suffit d’appliquer deux couches de peinture à l’eau de la même couleur que la peinture précédente. Si on a envie de changer de couleur, de foncé à pâle par exemple, il est recommandé d’appliquer un bon apprêt pour limiter le nombre de couches de peinture nécessaire pour faire ressortir le pâle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *