Aujourd’hui, les travaux de rénovation ne sont plus à votre seule charge. Il existe des organismes que vous pouvez contacter lorsque ces travaux devront être engagés par la force des choses. Il en est de même, lorsque vous êtes obligé de changer vos serrures. Dans ce cas précis, qui faut-il réellement contacter. Lisez ce qui suit pour les découvrir !

Quand contacter un serrurier ?

De nombreuses raisons peuvent vous amener à contacter un serrurier comme celui présenté sur https://etsbarbeira.fr. Vous pouvez perdre vos clés par inadvertance. Dans ces conditions, son intervention sera importante pour que vous intégriez à nouveau votre logement, ou pour mieux sécuriser ce dernier. Autrement dit, il peut être contacté à la suite d’un vol.

En effet, lorsqu’il y a vol chez vous ou lorsque vous êtes cambriolé, il est important de changer les serrures de votre maison. L’idée est d’opter pour des serrures plus sophistiquées qui donneront du fil à retordre à ces hommes sans foi ni loi.

Par ailleurs, après un cambriolage, vos serrures peuvent être endommagées. Vous devrez donc faire appel à ce spécialiste afin de les changer. Vous pouvez aussi songer à les remplacer dans l’optique de blinder les portes ou pour renforcer la sécurité. L’intervention d’un serrurier est donc plus qu’importante, mais elle peut être onéreuse. Qui peut vous rembourser alors cette intervention ?

Êtes-vous assuré ?

Si oui, alors vous pouvez pousser un ouf de soulagement ! En effet, dans votre contrat d’assurance habitation, il se peut qu’il y ait une clause relative au vol ou à la perte des clés. C’est l’une des garanties optionnelles qui s’ajoutent au contrat de base. Relisez attentivement votre contrat. Dès que vous vous retrouvez dans l’une de ces situations, contactez votre assureur.

Dans la plupart des cas, le remboursement prend en compte les frais de déplacement du serrurier, qui peuvent augmenter drastiquement la facture. Par ailleurs, votre compagnie d’assurance peut rembourser tous les frais concernant l’intervention et le remplacement des pièces. Tout va grandement dépendre des clauses de votre contrat. C’est pour cela qu’il est important d’envisager toutes les solutions possibles avant  d’adhérer à un quelconque contrat d’assurance.

Comment faire pour être indemnisé par l’assureur en cas de cambriolage ?

Pour profiter de l’indemnisation, vous devez contacter l’assureur avant l’intervention du serrurier. Mais, attendez-vous à ce que la compagnie vous réclame la preuve du cambriolage avant d’intervenir. Pour avoir cette preuve, il vous faudra déposer une plainte dans un commissariat dans les 24 heures qui suivent l’infraction.

La copie de la plainte et celles du procès-verbal fait par les hommes en uniformes, la liste des dégâts, une photo de la serrure endommagée, etc., sont des preuves que vous pouvez fournir à votre assureur. Il faut noter que le montant du remboursement est plafonné. Ne vous attendez donc pas à ce que la compagnie excède ce seuil préalablement défini.

La banque peut rembourser l’intervention du serrurier

Vous pouvez aussi vous tourner vers la banque pour vous faire rembourser l’intervention du présent artisan. Mais pour cela, vous devriez avoir au préalable lié une de vos cartes bancaires à une assurance dépannage. Certaines cartes incluent une garantie vol ou une garantie perte de clés.

Avec une telle clause, vous pouvez obtenir jusqu’à 300 euros par an pour rembourser l’intervention du serrurier. Si la facture excède les 300 euros, la différence reste à votre charge. Pour vous faire rembourser ici, vous devrez envoyer la facture du serrurier à votre organisme financier suivi de la mention acquittée. Au bout de trois semaines, la banque vous virera le montant correspondant aux dépenses effectuées tout en respectant le plafond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.